stamp-univers.jpg

L’AVENTURE INOUITOOSH

Inouïtoosh est devenue en quelques années une référence pour accessoiriser une silhouette avec audace et élégance. Les belles matières de ses écharpes, travaillés avec le sens du détail, séduisent et énergisent. Saison après saison, Inouitoosh élargit son terrain de jeu à l’univers de l’accessoire, de la maison, et récemment à celui du prêt à porter. L’imaginaire puissant et le raffinement épuré de chaque collection Inouïtoosh racontent un conte moderne.

UNE HISTOIRE FRANCAISE

Lise Guitton et Mathilde Bon, deux créatives, se cachent derrière cette jeune marque et ont une approche atypique du métier.

Lise a en tête un modèle de vie bien loin de l’effervescence parisienne. Elle suit donc son instinct, quitte Paris et s’installe à St Valéry sur Somme pour mener à bien son projet.

Mathilde, elle, n’envisagerait pas de dessiner dans un autre environnement. Elle a besoin de cette ambiance qui l‘inspire, lui donne des envies de nouveautés et de couleurs.

Un bureau en face de la baie, pour inspiration principale, à l’image de leur attachement pour l’esthétique et la nature.

LE DESSIN,
UNE MARQUE DE FABRIQUE

On plonge dans la collection comme on découvre une exposition; les imprimés sont placés, pour que chaque écharpe raconte une histoire à la manière d’un tableau.

Chaque saison, on retrouve un panthéon d’îcones: madone, tigre, et bison se côtoient dans un univers ondoyant et onirique! Voyage, rencontre et poésie sont au rendez vous.

UN SAVOIR FAIRE DE POINTE

Chaque écharpe porte en elle un symbole, une référence subtile ou manifeste réalisée dans des alternances de matières et de techniques ancestrales. Derrière ces modèles s’affirme une certaine manière de travailler. Chaque pièce est une oeuvre, choyée par une équipe de style très attentive. En moyenne une semaine de dessin par écharpe ainsi qu’un long périple à travers l’Inde pour y dénicher les plus rares techniques de tissage, d’impression, de broderie et de finitions.

Ce travail nécessite:

    • 1 semaine de dessin,
    • 2 semaines de voyage sur place pour la mise au point des designs,
    • 3 semaines de tissage,
    • 1 jour de sérigraphie

Même dans la technique, Inouïtoosh cultive l’irrégularité: l’impression est sérigraphiée, les finitions des franges ont un effet used et le rendu imprévisible d’un vrai tie and dye enchante. Ainsi, dans le processus de création, il est aussi question de naturel et d’instinct, pourtant rien n’est laissé au hasard. C’est le fruit d’une belle synergie entre designers, fournisseurs, et une équipe soudée...